Chroniques de Cla

19 février 2017

.Crever l'abcès.

15802344_350574105326149_764854901422424064_n

Salut, les Humains!

Oui, oui, c'est moi, Filou! Ceux et celles qui suivaient la première version du blog de Cla, se souviendront de moi et certains demandent même de mes nouvelles! Si c'est pas chou! Pour les autres: ♫ j'me présente, je m'appelle Filou; j'voudrais bien régner sur le monde, être le maaaaaaître♫ (c'est bon, vous avez l'originale en tête?). En fait, Cla est mon Humaine de compagnie. Je suis un beau matou qui va sur ses seize ans, même si j'en fais sept ou huit et que dans ma tête j'en ai à peine deux et demi. Je pense, je parle, et je dis ce que je pense. Surtout ce qui me passe par la tête. Sur l'ancienne version du blog, j'avais une chronique hebdomadaire, qui a rencontré un vrai succès, j'avais même des fans. Forcément, c'est moi qui était aux commandes. Alors j'ai expliqué à Cla (avec trois, quatre griffes sous la gorge) qu'avec la retraite, je m'ennuie un peu. Que j'aimerais bien reprendre du service, occasionnellement.

-Mais justement, qu'elle a dit, puisque tu es à la retraite, de quoi tu vas leur parler? De tes poils blancs? Des coups de canne que tu nous donnes quand ton repas n'arrive pas assez vite?

Elle est mauvaise, hein, l'humaine, quand elle s'y met. 

Bah puisque je suis un vieux, maintenant, je vais faire honneur à mon rang et vous parler de ma santé. Je ne suis pas du genre à débarquer chez le docteur à la première heure du matin (quelle horreur!), non, j'ai mon rituel, moi: tandis que d'autres ne peuvent pas démarrer leur journée sans avoir bu un café, moi j'ai besoin de chanter La Traviata jusqu'à ce que toute la maisonnée soit réveillée (et me menace des pires représailles) (je vous jure qu'une fois, Cla, avec ses airs de ne pas y toucher, elle m'a fait une prise de judo) (l'humain en a pris un fou rire, si ce n'est pas malheureux). Ma santé va bien. Je suis au top de ma forme. Sauf parfois. En fait, j'ai découvert un concept plutôt sympa: la grosse frayeur de fin d'année.

Flash-back.

Décembre 2015. Les Humains m'ont lâchement abandonné. Ils sont partis passer les fêtes au Pôle-Nord (en Bretagne, note de l'Humaine). Heureusement, la voisine d'en face, qui est raide dingue des chats, s'occupe de moi, me poupougne, me nourrit, me laisse piquer le territoire de son propre chat et dormir avec elle. Ok, je n'étais pas réellement abandonné. Et un jour, elle constate que je ne mange plus. Que je maigris. Que je miaule comme si j'allais agoniser. Elle découvre une boule au niveau de ma gorge et appelle aussitôt les Humains. Ils étaient à l'hôtel, à la veille de rentrer chez nous.  Ca s'agite dans tous les sens, faut trouver une solution, oui, mais laquelle? D'autant plus que la voisine s'est fait une entorse et ne peut pas me conduire chez le vétérinaire. Branle-bas de combat, on active le réseau amical. Finalement, une amie des Humains débarque... et voilà qu'on me met dans une cage! Non, mais dans une cage, moi! Direction le vétérinaire. J'avais un abcès à la gorge, en fait. On m'a opéré, je suis resté dans les vap' un petit moment, et quand je me suis réveillé, les Humains étaient de retour. Pendant que le mini-Humain ouvrait ses cadeaux de Noël, moi je mangeais à nouveau comme un goret.

L'année est passée, sans un souci de santé. Et puis...

Flash-back, bis.

Décembre 2016. Les Humains restent à la maison pour les fêtes de fin d'année. Comment ça, je ne vais pas manger le foie gras chez la voisine, cette fois? Je boude.  Et puis durant deux jours d'affilée, je me mets à vomir la moindre nourriture. Je dors. Je dors. Je dors encore. Dès que je me réveille, même à jeun, je vomis. Le troisième jour, les Humains s'affolent. Vu son âge, si c'était un cancer? Et voilà qu'on me remet dans une cage! C'est un scandale! Devinez où je vais? Chez le vétérinaire! Derrière la porte, en attendant l'ascenseur, y'a le mini-humain qui crie, plein de larmes: "Filou! Filou!". L'Humaine, impuissante, se fout à chialer aussi. Tente le rassurer, en disant que je vais sûrement rentrer. Et en effet, au bout de quelques heures, "Welcome home, Filou!". J'avais un abcès à la patte. Une de mes griffes avait mal repoussé et s'était plantée sous ma peau. Infection, fièvre. Avec les médicaments, j'ai guéri très rapidement.

16790296_1796529307340063_6409786502238175232_n

Je réfléchis à quel endroit je pourrais bien faire un abcès, en Décembre 2017. En plus, je les ai entendus dire qu'ils retourneront certainement en Bretagne. Là, je fais comme si de rien n'était: je bronze, je dors, je mange de bon coeur mon pâté, je vomis une boule de poil de temps en temps. Je miaoute souvent pour un rien, parfois je saute en crabe pour poursuivre le fantôme d'une souris, j'observe les pigeons derrière les vitres en me léchant les babines, je me fais caresser par le mini-Humain et quand j'en ai marre je m'amuse à l'effrayer en lui montrant mes canines...  Et j'élabore mon plan pour la fin de l'année.

En fait, ce que j'aime, quand je vais chez le docteur, c'est que ça me rappelle à quel point je suis bien, chez moi, malgré l'occupant Humain. Enfin, des fois, y'a un chien qui vient pour quelques jours... Je vous en parlerai dans ma prochaine chronique. D'ici là, portez-vous bien. Et n'oubliez pas, quand ça ne va pas, crevez l'abcès. *humour pourri de chat* *et d'humaine aussi*

16465632_1826676100934164_8792393925789745152_n

Posté par ChroniquesdeCla à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 février 2017

.Insta'life #4.

qm-instagram

Une nouvelle semaine d'écoulée et nous voici arrivés à la mi-février! Bah je vais vous dire, vivement que l'hiver s'achève. Les balades, randonnées/photos me manquent! Nous avons eu pas mal de pluie (qui a dit qu'il fait toujours beau, à Nice?), ce qui limité les activités en extérieur. J'ai pu bosser sur mon troisième roman, mais cette semaine a été plutôt calme.

.Gourmandise:

16230803_207531539715938_5532892508406677504_n(1)

Nous avons été très raisonnables! Nous reprenons le rééquilibrage alimentaire, mon homme et moi, car depuis les fêtes, nous avons pris chacun 1 kg. Donc à part samedi soir, pour nos 8 ans (lire plus bas), menus très sages: gourmandise avec de la pissaladière, mais ensuite, steaks végétaux -quinoa-légumes, soupes en grande majorité. Une soirée pâtes aux trois fromages aussi, parce que bon, faut pas non plus se priver. Bref, des plats pas particulièrement photogéniques ☺

.Nouvelles lunettes:

16708546_1851273321781240_8139477989179018465_n

L'orthoptiste nous avait dit que l'opticien s'était gouré dans les montures des lunettes d'Armaël (suffisait pourtant de lire l'ordonnance). Nous avons donc tout refait faire. Armaël a choisi une monture rouge et une autre bleue. Heureusement, ils nous les ont échangées contre les autres, ce qui nous a évité des frais supplémentaires. En prime, Armaël a fait rire tout le monde. Le vendeur n'arrêtait pas de l'appeler "bébé", à quatre ans, forcément, ça nous l'a énervé. Alors en partant, Armaël s'est tourné vers le vendeur et lui a balancé un humiliant: "Au revoir mon bébé!". 

.Des livres:

16464854_1397298516969127_3171137975710908416_n16464420_1932800583598175_7616652508319973376_n

16465656_458523611205002_1308203315594526720_n16585626_100219090501641_693454965661761536_n

Hum. Non, vraiment, je vais devoir trouver une nouvelle bibliothèque d'urgence. Steeve nous a pris "La voleuse de secrets", qui nous tentait depuis l'été dernier. Et puis il m'a aussi offert cinq titres qui viennent s'ajouter à ma montagne à lire. Enfin, les maisons d'éditions partenaires de mon blog littéraire ont également mis le paquet! Je vous jure que je vais tout lire; je mise tout sur les longs trajets en train qui m'attendent pour la promotion de mon deuxième roman (je rentabilise!).

.Lecture & film:

14592003_453366285053678_5633045338953613312_n(1)16464962_1789259124731230_8798835079653621760_n(1)

16465338_1105634459562466_6527072464134995968_n

J'ai trouvé du temps pour lire deux romans; un jeunesse, basé sur des faits réels et plutôt sympathique, et le second, qui se déroule dans le Haut-Jura durant les années 40, un roman plaisant, mais avec quelques défauts. Nous avons également regardé un DVD qui traînait depuis pas mal de temps, une comédie romantique plutôt sympa. Quelques longueurs, mais une Maryl Streep au top, Uma Thurman touchante et une fin plutôt inattendue.

.Occupations diverses & variées:

16465632_1826676100934164_8792393925789745152_n16465224_367013807003756_1883127612067282944_n

Quand il pleut et qu'on ne peut pas profiter de l'extérieur, on fait ce qu'on peut! Filou a décidé de se lancer dans une cure de sommeil et Armaël dans une cure de jeux de société. Et franchement, j'adore le voir jouer avec ces jeux, car Steeve et moi aimons également ça, ce qui augure des soirées sympa (prochain achat jeu pour Armaël: Pic Pirates!).

.♥8 ans♥

16583511_1836898636565789_9001978309675843584_n16584855_127943691056407_2611137406396530688_n

16585228_1753055588356897_6537883974855819264_n

Eh oui, samedi, nous avons fêté nos 8 ans de vie commune. Ne me demandez pas le secret, je n'en ai pas. Comme dans tous les couples, il y a eu des tempêtes, des hauts, des bas. Avant, je me moquais des couples qui disaient "on forme une belle équipe". Mais je crois qu'en fait, c'est ça, le truc ☺ Du coup, on a fait un petit repas sympa : galettes bretonnes et mousses au chocolat!

Je ne sais pas encore si j'aurai le temps d'écrire un billet dans la semaine, donc au pire, je vous donne rendez-vous dimanche prochain ☺

Posté par ChroniquesdeCla à 23:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 février 2017

Insta'life #3

qm-instagram

Et voici une nouvelle semaine qui débute! J'espère que cette première semaine de février vous a été bénéfique. Pour ma part, j'ai privilégié pas mal le travail, en avançant dans l'écriture de mon troisième roman (qui m'a demandé beaucoup de recherches d'un point de vue historique, et ce n'est pas fini) et en répondant à des invitations pour dédicacer le prochain. J'ai vraiment hâte d'y être! J'ai également une pensée pour ma copinaute Arlette qui a pu rentrer chez elle après quelques soucis de santé. Et comme d'habitude, j'ai partagé un bout de notre quotidien (encore une fois, uniquement ce que je veux bien montrer ☺) sur Instagram!

.Shopping:

16229046_18322457549319916464507_179675014(1)

Nous avons fait quelques soldes pour Armaël, qui avait besoin d'une nouvelle paire de chaussures. On a également pris un pyjama Mickey père-Noël pour l'hiver prochain et comme il voulait un t-shirt avec Hulk, j'ai cherché, j'ai trouvé ☺J'ai également fait un tour chez Kiko où j'ai pris des crayons pour les yeux (un blanc, un gris) et une petite palette de blushs.

.Lectures & film:

16123317_18611071675066816230606_171874091177212

16465348_18005640581259616465415_41115816588836716464941_108289076(1)

Une copine et lectrice m'a demandé comment je fais pour lire autant... C'est une question d'organisation. Non, je plaisante. Puisque désormais j'écris mes romans la journée, je consacre la plupart de mes soirées à la lecture. Je coupe les réseaux sociaux et je me plonge dans mes livres. Bon, de temps en temps c'est soirée en amoureux ou quelque chose peut m'intéresser à la télé (mais sur ce dernier point c'est très rare). Mes deux dernières lectures: "Le Tableau", qui m'a laissée plutôt mitigée à cause d'une héroïne agaçante (mais l'histoire est passionnante) et "No Home", un roman puissant sur la traite des esclaves et la ségrégation. Nous avons également regardé "Monuments Men", un film drôle, émouvant et instructif.

.Une boîte aux lettres bien garnie:

12502041_13727212827802616230494_74180539264092016465120_423439471331763

J'ai été bien gâtée encore, avec pas moins de 15 titres qui sont venus rejoindra ma bibliothèque! Mes goûts sont éclectiques et ça me perdra. J'ai reçu la saison 2 de "Sauveur&Fils", ayant eu un gros coup de coeur pour le premier roman de la série (on suit un psychologue pour enfants et ses patients). J'ai également réceptionné un roman-biographie sur Marlon Brando, dans le cadre de la Masse Critique de Babelio. Et de nombreux autres titres, dont deux de ma maison d'édition, que j'ai hâte de découvrir!

.En cuisine:

16122737_12400092193799816124101_13379303962655016229259_58006950552196316230459_40702891298274016230718_238043399982228

Nous avons oscillé entre soupes et gourmandises! J'ai fait un velouté de chou-fleur au curry, et plus tard dans la semaine une soupe pommes de terre, carottes et chou blanc. Des émincés de poulet à la crème avec du quinoa et une poêlée de légumes, une quiche lorraine... Et bien sûr, nous n'avons pas raté la chandeleur et Steeve nous a rapporté des chouquettes. Je ne pouvais pas manquer le clin d'oeil à Tristan, meilleur ami de Lola, dans mon premier roman "Les Lettres de Rose", fan assidu de chouquettes ☺

Pour le reste, boulot, boulot, boulot, mais honnêtement j'adore ça!

A très bientôt !

 

Posté par ChroniquesdeCla à 12:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 février 2017

.Lectures & films de janvier.

large (1)

4 Février, il n'est pas trop tard pour vous présenter mon petit bilan culturel mensuel! Un bon mois, malgré les microbes qui se sont tapés l'incruste. En janvier, j'ai lu 7 livres et vu 4 films.

.Les lectures:

16388085_1846018368973402_2783565635701126065_n

 

.Le bazar des mauvais rêves, de Stephen King: un recueil de nouvelles réussi (il n'y en a que 4 que je n'ai pas aimé, sur les 20), tour à tour fantastiques ou bien réalistes, mais toujours cyniques et non sans espoir.  

.Alice et le fantôme de la crique, de Caroline Quine: bon, là, j'avais clairement envie d'une lecture rapide, en me plongeant dans une aventure d'Alice Roy, héroïne de mon enfance. Une bonne lecture, même si ce ne sera pas mon préféré de la série (je préfère définitivement les anciens).

.Ailleurs, plus loin, de Amy Bloom: un roman surprenant! L'histoire d'une russe juive, qui fuit son pays après le massacre de sa famille. Elle tente de refaire sa vie à New York, puis elle apprend que sa fille serait encore en vie. Une narration un peu trop impersonnelle, malheureusement, pour une histoire néanmoins intéressante.

.Poupées de Chine, de Lisa See: mon coup de coeur du mois! Un roman qui m'a emportée à travers le destin de trois jeunes femmes issues de l'immigration asiatique, dans le San Francisco des années 30/40. Chacune cherche à se faire une place, quitte à mettre leur amitié en péril. Des aventures pleines de rebondissements, un roman que je recommande!

.Les aventures d'Aliette Renoir, tome1, de Cécilia Correia: une lecture plutôt mitigée. J'ai beaucoup apprécié l'histoire et le contexte (des vampires à Paris, pendant la seconde guerre mondiale, ce qui offre une large possibilité), le passé familial d'Aliette est très intéressante également... mais alors, du sexe ou des pensées s'y rapportant presque à chaque page, on frôle le too much. Dommage.

.Canicule, de Jane Harper: la très bonne surprise! Un thriller rondement mené, dans la chaleur étouffante d'un bush australien en pleine sécheresse. Un père de famille qui tue femme et enfant avant de se suicider, le passé qui ressurgit et rend les gens plus que nerveux... faut-il vraiment se fier aux apparences? J'ai a-do-ré!

.Sphinx, de Christian Jacq: j'avais découvert l'auteur avec quelques uns de ses romans qui se déroulent durant l'Egypte Antique, le voici ici avec un thriller, à notre époque. Une histoire que j'ai trouvé captivante, des personnages forts. Une intrigue qui fait un peu peur quand on a conscience du contexte mondial actuel. Quitte à laisser quand même beaucoup de place à la théorie du complot, le bémol pour moi.

.Les films:

16299225_1846018342306738_7769078793608870642_n18451304

.Magic in the moonlight: Un Woody Allen tourné juste au-dessus de chez moi, à l'Observatoire de Nice (entre autres). Une histoire originale pour un film esthétique, garantie d'un très bon moment. Même mon homme, pas fan de Woody Allen, s'est laissé prendre au jeu.

.Divergente 3: une suite que nous attendions avec impatience! Des débuts un peu poussifs le temps que le film se mette en place, et finalement, une fois de plus, on veut savoir comment ça va se terminer. Mais apparemment, pour connaître la fin, il faudra lire les romans puisque la suite ne sera pas forcément tournée, à cause de l'échec du dernier opus.

.Chocolat: l'histoire vraie du premier clown noir, en France. Un film magnifique, tragique et émouvant. Une très belle performance des acteurs!

.Match Point: j'ai profité d'une diffusion TV pour enfin découvrir ce Woody Allen. Un film que j'ai bien aimé, où la tension est palpable. Avec une fin que je n'avais pas vue venir en prime, donc surprenante. 

A très bientôt ☺

Posté par ChroniquesdeCla à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 janvier 2017

.Insta'life #2.

qm-instagram

Et c'est parti pour le deuxième rendez-vous made in 3615 my life ☺ Une semaine peu agitée, car les microbes ont trouvé que chez nous c'est quand même pas mal. Donc après Armaël, ça a été au tour de son papa... moi toujours rien, je résiste ! Mais cette semaine a quand même été bien remplie.

.Balade en solo:

16123139_1186210058166437_18868014669627392_n(1)16110666_1928465157373716_4530255143597244416_n

16122565_1828900704052439_8089471632436887552_n16122732_1895226090708745_8538237934673854464_n

Je suis allée me promener du côté de Tende, près de la frontière italienne, dans la Vallée de la Roya. J'en ai profité pour voir une amie et déjeuner avec elle, nous avons passé un très bon moment! Nous y retournerons en famille aux beaux jours et je vous en parlerai plus longuement, mais Tende est un charmant village!

.Nouvelle routine "beauté":

15876907_439300256460797_185135419992571904_n

Avec ma peau, je ne suis pas gâtée! Sensible, déshydratée, premières ridules, mais de l'acné (merci les hormones). J'ai compris que les produits destinés à combattre les vilains boutons sont destinés aux peaux adolescentes et ne faisaient donc qu'agresser la mienne. J'ai donc acheté ce démaquillant tout doux et troqué ma crème anti-spots pour Hydro-Boost, de Neutrogena. Je me sens déjà beaucoup mieux! Pour les vilains boutons, sur les conseils d'une amie qui a testé et approuvé, je vais passer à l'huile de jojoba, paraît-il très efficace!

.Lectures &cie:

16123411_479418858895317_5308696718794031104_n16110126_254772534947623_9049958793793765376_n

16110224_1788910411372910_3458581462314385408_n

J'ai commencé un thriller très addictif, à l'ambiance particulièrement pesante, "Canicule". Un roman dont on parle beaucoup en ce moment puisqu'il est en cours d'adaptation au cinéma.  J'ai également reçu "No Home", la maison d'édition m'ayant contactée après un post Facebook dans lequel j'expliquais pourquoi ce roman me tentait énormément (ça fait super plaisir!). Et puis Armaël est à fond avec les magazines sur ses héros préférés, surtout ceux avec des autocollants qu'on peut placer dans les histoires. En ce moment, côté créativité, il jongle entre ça et son ardoise magique Pat Patrouille.

.En cuisine!

16228916_1349937328420839_695777121334722560_n16229357_1426957630936566_5743340309568290816_n

Des plaisirs tout simples, comme sur les photos: soupe de chou blanc, pommes de terre et carottes, ou encore riz et légumes poêlés. Une bonne omelette aussi, une soirée pizza chez des amis, un chocolat chaud bu en ville... On fera attention à la ligne plus tard ☺

.Mes livres:

16110162_1307644039278695_4257810636274139136_n16228707_2020340384859476_8255600963151200256_n

16228733_1845343895735699_4478778358531883008_n

Je n'avais rien dit plus tôt car j'attendais que l'annonce soit officielle: je vais participer au Salon du Livre de Paris! *bonds de joie* Je vais y signer mon nouveau roman, mais aussi la version poche du premier, qui paraîtra simultanément avec "La plage de la mariée". Et ô joie, je vais avoir l'occasion de signer avec la grande Lucinda Riley, romancière irlandaise traduite dans ma maison d'édition et dont j'adore les grandes sagas romanesques! *doubles bonds de joie*. J'ai eu un nouvel avis très positif sur Amazon et j'ai continué à écrire mon troisième roman, accompagnée par Norah Jones en fond sonore.

.Shopping:

16110967_596788233843392_3953531298777137152_n

En raison des microbes, notre virée chez Primark est remise à la semaine prochaine. Nous avons toutefois profité d'un passage en ville pour aller au Comptoir Irlandais. Steeve s'est pris un mug, Armaël et moi, en bons gourmands, avons jeté notre dévolu sur des biscuits. Un petit tour à La Sorbonne, ma librairie favorite, où j'ai déniché des marque-pages que j'avais repérés sur le net, et un nouveau stylo pour mes dédicaces (ceux qui sont déjà venus à ma rencontre savent que je laisse à mes lecteurs le choix de la couleur).

.Loisirs:

16230989_1696639267292684_1969411812826808320_n16123937_148639205640481_7697601122747285504_n(1)

Quand il pleut, on s'occupe comme on peut. Avant la soirée pizza chez nos amis, pendant qu'Armaël dessinait sur son ardoise magique, Steeve et moi avons enchaîné les parties de rami. Et vendredi soir, nous avons regardé le superbe film "Chocolat", basé sur des faits réels. Une très belle performance des acteurs, pour une histoire tragique.

A très vite pour de nouvelles aventures ;)

Posté par ChroniquesdeCla à 21:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 janvier 2017

.Insta'life #1.

qm-instagram

Alors, avec mes rendez-vous Insta'life, je ne vais pas faire original; comme bon nombre de copinautes, je vais résumer notre semaine à travers mes photos Instagram.

.Nous avons donc commencé avec l'anniversaire d'Armaël. Un bongâteau chocolat-coco (la recette, toute simple, est sur le blog) et il a été très gâté. Tout n'est pas sur la photo, mais il a également eu le gros camion de Sam le Pompier (je crois que c'est Jupiter?) et par sa marraine la peluche de Marcus, le chien pompier de Pat Patrouille. Et les cadeaux de la part du papy vont bientôt arriver aussi ☺

16110993_154454475046032_8910279065689128960_n16123189_1191478817566995_6112988533914337280_n

.J'ai testé un rouge à lèvres Yves Rocher que m'a offert une amie et j'adore la teinte! Je suis moins fan de mes cheveux, après avoir fait une infidélité à mon coiffeur le mois dernier pour incompatibilité de planning. Vivement que je retourne le voir pour retrouver une couleur cuivrée et une coupe digne de ce nom!

16122386_253319488413399_3060766455894114304_n

.Un peu de shopping! Après passage chez l'orthoptiste pour Armaël (on doit refaire ses lunettes car l'opticien s'est complètement gouré dans les montures), petite cession shopping; j'ai trouvé un bon gros pull épais et blanc, pile ce que je voulais, un bonnet... et mon magasine Secrets d'Histoire. On attend à présent que la gastro accepte de quitter notre domicile pour faire un tour chez Primark, pour les hommes.

15875849_1727569224170335_3955181287773306880_n

.J'ai reçu des livres, que j'ai hâte de dévorer...

16110920_250443582045195_3838374906219724800_n16123800_1872015329722605_7504531025553260544_n

.J'ai rédigé le prologue et le 1er chapitre de mon troisième (et j'ai vu sur Amazon et Fnac que le deuxième est déjà disponible en précommande, avant sa sortie le 17 mars ☺).

15875957_1839142256341436_775839306051747840_n

.J'ai commencé à lire "Poupées de Chine", qui me transporte le San Francisco des années 30/40, à travers le destin de trois amies, issues de l'immigration asiatique. J'adore et je crois bien que je tiens mon premier coup de coeur de 2017!

16229388_602687509915387_4110832238315175936_n

.Steeve n'a pas pu résister à la vitrine de la boulangerie... et il a bien fait! Cette tartelette était tout simplement un régal!

14705080_671654409672611_3442122365952065536_n

.Il m'a semblé que Filou nous mijote un mauvais coup. C'est inscrit dans son regard. J'espère qu'il ne pense pas au meurtre.

16110299_1070900039699878_4786419955341983744_n

.Nos voisins, un gentil couple de retraités (qui baby-sittent d'ailleurs Filou quand nous partons en vacances) nous ont donné pas mal de vaisselle dont ils ne se servent plus. Des jolies assiettes, des saladiers et ce joli service à dessert, parfait pour les salades de fruits!

16110350_648994671970437_4670521993731244032_n(1)

Et chez vous, la semaine, ça a été?

Posté par ChroniquesdeCla à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2017

.Le gâteau d'anniversaire.

16110993_154454475046032_8910279065689128960_n

Lundi, nous avons fêté les 4 ans d'Armaël. Si j'admire sincèrement les mamans qui sont capables de réaliser un gâteau de ouf à l'effigie des héros de leurs enfants, pour ma part, étant dyspraxique, c'est hors de ma portée. Je voulais quand même faire moi-même le gâteau (j'ai découvert depuis l'existence du disque alimentaire que tu peux coller dessus pour faire joli) et obtenir un résultat à la hauteur des espérances d'Armaël: un gâteau au chocolat, décoré avec Pat Patrouille.

Mission ardue, mais j'y suis arrivé. Tout d'abord, en trouvant une recette très simple pour le gâteau. Les ingrédients nécessaires à sa préparation:

.120 g de beurre

.200 g de chocolat

.150 g de sucre

.4 oeufs

.1/2 sachet de levure

.80 g de farine

.De la noix de coco râpée pour le décor

Maintenant, les étapes de préparation:

.On préchauffe le four à 180°C.

.On fait fondre (au micro-ondes ou au bain-marie) le beurre coupé en morceaux avec le chocolat, également détaillé en morceaux, c'est plus simple. On réserve.

.Dans une jatte, on mélange le sucre et les oeufs, jusqu'à ce que ça blanchisse.

.On ajoute peu à peu la farine (que je tamise systématiquement) et la levure. On mélange bien.

.Il n'y a plus qu'à ajouter le mélange de chocolat et beurre fondus, mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse.

(c'est là qu'Armaël et moi plongeons l'index dans la jatte pour nous assurer que ça va être bon).

.Vous pouvez ensuite verser la préparation dans un moule préalablement beurré et enfourner pour 25 à 30 minutes (n'oubliez pas de surveiller!).

(vous pouvez maintenant profiter de la cuisson pour laisser libre-court à la gloutonnerie en finissant le reste de pâte).

16113066_929015147235523_767556426442605760_o

.Une fois le gâteau cuit, attendez qu'il refroidisse un peu pour le démouler.

Je me suis retrouvée avec un gâteau un peu cassant sur le dessus, mais c'est là qu'on passe à l'étape camouflage.

.Le gâteau démoulé, je l'ai soupoudré de coco râpée (j'aurais pu faire un glaçage, mais mon timing était serré). 

.Ensuite, je ne sais pas faire de personnages en pâte à sucre, alors j'ai tout simplement disposé quelques figurines de la Pat Patrouille sur le gâteau.

Conclusion: Armaël m'a dit "Wouah, il est très beau!" et il était aussi vraiment bon!

A refaire, pour toute occasion.

16114839_929010223902682_1821035283866708318_n

17 janvier 2017

.Sur mon activité de romancière.

15259107_217080422081190_6160869065553346560_n

Pour ceux qui me connaissent et me suivent déjà depuis un petit moment, ce n'est pas une surprise. Pour les nouveaux venus, en revanche...

Depuis l'année dernière, j'ai rejoint la cour des grands, celle des auteurs publiés. Mieux, je suis publiée au niveau national.

L'écriture, ça me démange depuis petite. Je crois que j'étais en CP lorsque j'ai demandé pour la première fois un joli carnet. Il faisait beau et je me souviens avoir écrit ma première phrase: "Le printemps, c'est la saison des cerises."

Ce n'était pas là-dessus que j'allais démarrer une carrière, mais une vocation, peut-être. Depuis ce temps, j'ai toujours écrit, griffonné ce qui me passait par la tête. Débuts de romans (quand on a 8 ans, c'est souvent sans grand intérêt, même si au moment où on l'écrit ça nous paraît révolutionnaire), textes pseudo-poétiques (comprendre: adolescence et premier chagrin d'amour, tu penses que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, que tu ne vas pas t'en remettre et tu te retrouves avec une chanson à proposer à Lara Fabian, la star de l'époque), nouvelles et j'en passe.

Les idées n'ont jamais cessé de fourmiller. Mais voilà; je ne songeais pas sérieusement à être publiée. Du moins, je n'osais pas l'espérer. Pour moi, un auteur publié avait l'immense coup de bol d'avoir vu son manuscrit tiré au sort parmi une pile énorme et d'avoir ensuite été approuvé par un comité très "voyons, Marie-Simone, ce roman est tout à fait sérieux, publions-le" (et bonjour aux Marie-Simone qui me lisent).

Et puis un jour, le déclic. Je ne vais pas revenir sur la façon dont est né mon premier roman, Les Lettres de Rose (vous trouverez des interviews pour ça), mais c'était juste le bon moment. Les éditions Charleston ont annoncé un concours d'écriture, dont le lauréat obtiendrait le Prix du Livre Romantique. J'avais mes personnages, j'avais ma trame, j'ai écrit, j'ai envoyé, j'ai gagné. La chance du débutant, pour le coup!

La suite? Mon roman a rencontré un beau succès (avoir un beau succès littéraire, ce n'est pas équivalent à Marc Levy ou Guillaume Musso, je précise, qui eux, remportent un IMMENSE succès), j'ai signé un nouveau contrat chez Charleston et les idées ne manquent pas. Hier encore, j'ai eu la vision d'une nouvelle héroïne qui pourrait être récurente, j'ai eu jusqu'à son nom.

J'adore partir à la rencontre de mes lecteurs et lectrices, j'essaie de faire le plus de dates possibles pour satisfaire tout le monde (sachez que ce n'est pas l'auteur qui décide, ni la maison d'édition, c'est le libraire qui choisit qui il invite ou pas) et j'ai la chance d'être conviée sur de beaux salons et dans de chouettes librairies.

Je peux vous dire que c'est une très belle aventure aussi bien humaine que professionnelle. J'ai la chance que travailler avec une équipe compétente et adorable, tout en faisant de magnifiques rencontres. 

Si vous voulez en savoir davantage sur mes romans, vous pouvez les commander sur tous les sites marchands: Amazon, Fnac, Cultura, Leclerc, Decitre, mais aussi vous les procurer directement en librairie. Si votre libraire ne les a pas, il peut vous les commander.

.Déjà paru:

Lettres_de_Rose__c1_large

Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.

Sa vie va basculer lorsqu'elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d'Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.

Mais tous les habitants ne voient pas d'un bon oeil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu'elle ne le voudrait…

« La plume est fluide et agréable, les personnages
attachants et on a eu du mal à poser le livre. »
Vendredi Lecture

(disponible en poche chez Charleston le 17 Mars 2017)

.Parution le 17 Mars 2017:

la-plage-de-la-maric3a9e-provisoire-clarisse-sabard

La vie de Zoé, 30 ans, bascule lorsqu'un coup de téléphone lui apprend que ses parents ont eu un grave accident : son père est mort sur le coup et sa mère est trop grièvement blessée pour espérer s'en sortir. Avant de mourir, elle confie cependant à Zoé que l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Pour retrouver ce dernier, elle lui donne un seul indice : la plage de la mariée.

 

A suivre.........

.Vite fait, bien fait: les cookies aux pépites de chocolat.

15876838_448717445517220_6780427297821294592_n

Je suis dans une période où j'aime bien faire mes propres biscuits. D'ailleurs, mes deux hommes ne s'en plaignent pas, puisqu'ils en redemandent et Armaël, 4 ans, est passé maître dans l'art de me seconder. Récemment, nous avons testé une recette, made in Cyril Lignac (mon dieu en matière de cuisine, sachez-le). Alors, ces cookies, craquants, gourmands?

Si vous souhaitez les réaliser, il vous faudra:

.100 g de beurre ramolli

.100 g de sucre

.1 oeuf

.200 g de farine

.1 pincée de sel

.Des pépites de chocolat

Et maintenant, me direz-vous, avec tout ça, je fais quoi?

.Commencez par préchauffer le four à 180°C. (si votre logement ne chauffe pas bien, n'hésitez pas à squatter votre cuisine à ce moment là).

.Battez le beurre (même s'il ne vous a rien fait) avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Pour avoir un beurre plus souple, je le passe 10/15 secondes au micro-ondes.

.Ajoutez l'oeuf (sans la coquille, bien sûr) et mélangez à nouveau.

.Ajoutez progressivent (vous ne faites pas un marathon) la farine (je la tamise) et la pincée de sel.

(Si vous avez soif ou envie de faire pipi, c'est le moment ou jamais. En cas d'option envie pressante, n'oubliez pas de vous lavez les mains pour ce qui suit.)

.Malaxez la pâte avec vos petites mimines et formez des petites boules (15 à 20). Je les aplatis généralement d'une petite tape avant de les déposer sur la plaque, recouverte de papier sulfurisé.

.Avant de dévorer le reste de pâte au fond du saladier (je vous ai vu), parsemez vos cookies encore crus de pépites de chocolat. Pour ma part, je passe à la moulinette électrique quelques carré de chocolat noir.

.Enfournez vos cookies et surveillez la cuisson au bout de 8 minutes (selon la recette de Lignac, même si moi, j'ai dû les laisser environ 12 minutes).

.Attendez qu'ils refroidissent un peu avant de les manger. Sinon ça brûle.

.Ah! Et n'oubliez pas d'éteindre votre four (je vous jure, une fois ça m'est arrivé). 

Ces biscuits, chez nous, sont les stars du goûter! Et ils se mangent très, très vite!

Bon appétit!

15 janvier 2017

.Flâneries à Menton: côté vieille ville.

12967921_764592803677759_2825222038146447571_o

Ah, Menton! Son carnaval, ses citrons! Qui n'a jamais entendu parler de cette ville proche de la frontière franco-italienne et située à 7 km de Monaco?

Il y a quelques mois (oucht!), nous avons décidé d'aller y passer une après-midi, juste pour le plaisir de flâner dans les vieilles rues de la ville.

12919890_764593417011031_7061014807637666327_n

En effet, Menton est une ville très riche en histoire: une présence humaine éait déjà présente au paléolithique supérieur et on présume que la voie romaine qui reliait Vintimille à Nice passait par la capitale du citron. Mais la toute première mention de la ville  est faite au Moyen-Âge, obscure époque où le comté provençal angevin et la République de Gênes se la disputaient (juqu'à un traité de paix). En effet, Menton n'a jamais fait partie du comté de Nice (elle a été Monégasque durant près de 500 ans) et a finalement été annexée à la France durant la Révolution, à l'Italie en 1940, avant de redevenir française. Dès 1880, Menton a profité du plébiscite de la Côte d'Azur et a accueilli touristes anglais et aristocrates russes.  Parmi ses célèbres hôtes: la Reine Victoria ou encore Jean Cocteau, 

Menton regorge de monuments et de témoignages historiques qui imprègnent les rues. C'est donc dans la vieille ville que nous avons choisi de déambuler.

A Menton, il y a comme un petit air de Nice, par les couleurs châtoyantes et les façades joyeuses. Mais la ville est beaucoup plus calme.

17115_764594110344295_3830963891233748750_n

12494702_764594300344276_6536274393167104554_n

12670501_764593540344352_5427854260679678838_n

 

12916894_764593557011017_1140430895161315110_o

 

Au fait, connaissez-vous la légende? Eve, chassée du paradis terrestre avec Adam, en aurait emporté un citron.  Adam, redoutant la colère divine, lui aurait alors demandé de jeter le fruit. Ils franchirent montagnes, plaines et vallées, avant d'apercevoir la baie de Garavan. Tout rappela à Eve la douceur de l'Eden: la végétation, le climat... Elle y aurait enterré le citron et ainsi nacquit Menton.  

Si les origines historiques de la ville restent floues, cette légende saura en ravir plus d'un.

12919908_764592997011073_5488266843522844394_n

12923353_764593260344380_1177839540062820528_n

12928421_764593900344316_7014867198488366702_n

12932905_764593503677689_2757508234309698678_n

12932918_764593803677659_3950501734963065030_n

 

Les rues agréablement ensoleillées regorgent de jolis cafés et restaurants, en terrasse desquels il fait bon se prélasser...

 

12938210_764593420344364_2772681519101600165_n

12963640_764594033677636_7498299069800775602_n

12967377_764592967011076_5396080134218732132_o

 

12970770_764593923677647_3497999157524885660_o

12970907_764594263677613_8417055327786807863_o

12977203_764594213677618_7664259600681688427_o

12987061_764593760344330_598303181604128486_n

Comme dans la majorité de nos balades, nous avons croisé des chats (même s'il n'y en a qu'un sur la photo);

12931093_764593807010992_3810140501780889044_n

 

Et pour ma part, j'ai été interpelée par ce portrait de femme... à l'heure où je vais me plonger dans l'écriture de mon troisième roman, je le garde précieusement dans mes documents!

12920453_764594237010949_8969614197119953252_n

Nous comptons entreprendre prochainement une nouvelle balade dans la ville, je m'en réjouis déjà!

En attendant, pour plus d'informations, je vous invite à consulter le site de l'office du tourisme de Menton.